SIA : Définition

< Retour

Qu’est ce qu’un SIA?

Définition

Un système d’information archéologique (SIA) est un ensemble organisé de ressources et d’outils qui permettent de recueillir, stocker, analyser, exploiter, gérer et présenter les données acquises lors d’une fouille archéologique et de son étude. Il permet notamment l’enregistrement organisé et uniformisé des observations archéologiques, de la documentation de fouille et du mobilier recueilli, suivant des critères d’ordre spatial (coordonnées, zone, site) et temporel (contexte, stratigraphie). Un SIA contribue ainsi à la gestion d’une fouille archéologique depuis les travaux de terrain jusqu’à l’archivage des données qui en découlent, en passant par leur étude. Par ces aspects, il représente un outil utile à la restitution de l’histoire d’un site archéologique, à l’archivage pérenne de ses données et à leur diffusion.

Les apports du SIA :

  • Les données sont stockées sur un support uniformisé et exploitable (archivage, consultation, extraction, etc.)
  • Exploitation rapide et efficace des données
  • Possibilité d’extraction plurielle et adaptable
  • L’exploitation d’une partie de l’information alimente d’autres parties (chronologie relative/absolue, phasage, photographies, etc.)
  • Analyse croisée entre les différents enregistrements et données
  • Analyse croisée avec d’autres systèmes (bases de données, chronologies régionales, SIG, dictionnaires de référence, etc.)
  • Utilisation totale du système ou partielle
  • Complémentarité avec les SIG
  • Mais aussi tous les avantages d’une base de données (recherche, accès rapide à l’information, etc.)
  • Facilités de diffusion et d’intégration (interopérabilité, open data)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.