Conseils pour l’utilisation de Syslat-Terminal

< Retour

Syslat-Terminal peut être utilisé de quatre manières différentes:

  • En mode serveur distant par le réseau Internet sur Huma-Num (option « Huma-Num »).
  • En mode serveur distant par le réseau Internet sur un autre serveur, en gardant un accès aux bases publiques sur Huma-Num (option « Autre Serveur »).
  • En mode réseau local, sans connexion obligatoire à Internet (option « Syslat-Réseau »).
  • En mode intégralement local, en l’absence de tout réseau, en se servant de son propre ordinateur comme serveur (option « Syslat-Local »).

Les solutions 3 et 4 (modes réseau local et intégralement local) sont cumulables, dans la mesure où un ou plusieurs ordinateurs peuvent être branchés éventuellement à l’appareil auto-serveur pour constituer un mini réseau local.

Les solutions 1 à 4 sont également cumulables grâce à la fonction mise à jour de base à base sur un réseau local ou distant.

Si la rapidité des bases SQL compense les lenteurs des réseaux distants, il est incontestable que les solutions 3 et 4 offrent des performances de transfert et de consultation des documents associés (photos, plans, dessins…) nettement meilleures que les solutions 1 et 2 dépendant du flux des réseaux Internet.

Dans les cas 1 et 2 où l’on fonctionne en réseau distant, on a tout intérêt, pour la saisie comme pour la consultation, à se conformer aux conseils suivants permettant une fluidité suffisante du travail :

 Sur la carte « Préférences » :

  • décocher la case « repérer les fiches existantes », ce qui accélère la navigation dans les bases SQL (on ne perd que la coloration interactive des boutons de la palette inférieure gauche).
  • si l’on ne dispose pas de la documentation associée sur l’ordinateur local, cocher le bouton « déconnecter les images », de telle sorte à pouvoir naviguer aisément dans les fiches, et n’afficher les illustrations distantes qu’à la demande.
  • cocher également la case « préférer l’affichage en vignettes », ce qui permet de n’agrandir l’affichage dans les fichiers que si cela est nécessaire.

En général :

  • ne pas naviguer trop vite dans les fiches, surtout si l’affichage des documents du serveur est branché: si l’on attend pas que les documents ou vignettes soient chargées, un changement intempestif de fiche peut provoquer la fermeture intempestive du logiciel.
  • faire preuve de patience lors des changements de fichier.

Ces conseils ne concernent que le travail en réseau distant. Les réseaux locaux sont en général assez rapides pour fonctionner avec l’affichage permanent de la documentation annexe sans trop de ralentissement.

 

 

Auteur : Michel Py, CNRS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.